la Russie déclare avoir déjoué une nouvelle attaque de drones visant le pont de Crimée

La Russie déclare avoir déjoué une attaque de drones qui visait le pont de Crimée

La Russie a affirmé avoir abattu en mer Noire, dans la nuit de vendredi à samedi, trois drones navals ukrainiens qui visaient, selon elle, le pont de Crimée.

« Le 2 septembre, vers 2 h 20, heure de Moscou [1 h 20, heure de Paris] le troisième bateau semi-submersible ukrainien sans équipage, envoyé par le régime de Kiev pour mener une attaque terroriste sur le pont de Crimée, a été détruit en mer Noire », a fait savoir le ministère de la défense russe sur Telegram.

Le 12 août, deux attaques de missiles ukrainiennes avaient été déjouées au-dessus de ce pont stratégique qui traverse le détroit de Kertch. Cet ouvrage, construit à grands frais sur ordre du président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine, après l’annexion de la péninsule de Crimée, en 2014, a été pris pour cible à plusieurs reprises par des attaques ukrainiennes.

Une précédente attaque, en juillet, avait causé d’importants dégâts sur la section routière de l’ouvrage, qui sert également à acheminer du matériel militaire à l’armée russe combattant en Ukraine.

Le pont en béton, long de 18 kilomètres et inauguré en 2018 par Vladimir Poutine, consiste en deux structures parallèles, l’une réservée à la circulation routière et l’autre au trafic ferroviaire.

La Crimée elle-même est aussi régulièrement visée par des frappes ukrainiennes.